Saint Jacques de Compostelle 
 

Un rêve ?  
 
Oui, nous l’avons réalisé et c’est de la basilique Saint Sernin de Toulouse que nous nous sommes élancés
sur le chemin de Saint Jacques menant à Santiago. 
 
Voyage fort de découvertes, de rencontres et d’émotions. 
Plein de richesses et de partage. 
Le camino a traversé le Gers et ses innombrables collines, cheminé au cœur de la verte vallée d’Aspe. 
 
Puis sauté la frontière au col du Somport, pour descendre en trombe sur l’Aragon et la Navarre, la Rioja et
ses célèbres vignobles. C’est à Burgos que commence la longue étendue de la meseta, entre chaumes et ciel
gris, où l’esprit vagabonde et s’égare. 
 
Les monts de Leon et le vert retrouvé, une couleur qui s’affirme ensuite dans le Bierzo et surtout en Galice,
 région ancestrale et ô combien attachante. De Monte del Gozo, la descente sur Santiago reste une souvenir impérissable 
  
Départ le 12 mai 2007 par la voie d’Arles appelée aussi Tolosana jusqu’à Puente la Reina, puis par le Camino Frances,  
soit 1160 km pour atteindre Santiago. 
 Notre préparation a commencé bien sûr par un entraînement sérieux, puis par la fabrication de deux petit chariots, appelés ’’chariottes’’ . 
 
Mais vous voulez en savoir plus ? 
Alors vous pouvez consulter notre journal de bord : 
 
 Bernard et Jean Noël 
 

 
le départ à Saint Sernin